Le Sommeil d'Adam © Aurélien Kirchner — Châteauvallon- Liberté, scène nationale-27.jpg

Le Sommeil D'Adam
 

 

Diffusion 2022-2023
16 et 17 novembre > Châteauvallon, scène nationale

27, 28 et 29 novembre > Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine

12 et 13 janvier 2023 > Théâtre de la Joliette - Marseille
27 janvier 2023 > Théâtre Jean Arp - Clamart
07 février 2023 > Le Safran - Scène conventionnée d’Amiens Métropole 

du 28 février au 4 mars 2023 > Théâtre Dijon Bourgogne - CDN

Création le 9 et 10 novembre 2022 à la Scène Nationale d’Aubusson - Théâtre Jean Lurçat

Lors de son premier jour de bénévolat aux"petits déjeuners solidaires" de son quartier, Laurianne jeune professeur de français, trouve un adolescent d'à peine 13 ans profondément endormi dans un coin. Personne ne parvenant à le réveiller, il est emmené à l'hôpital où les médecins écartent petit à petit les causes physiologiques qui expliqueraient son état. Laurianne, poussée par les circonstances, va se mettre en quête de l'identité de l'enfant qui dort depuis maintenant trois semaines. D'obstacles en découvertes, se crée autour du garçon, un groupe de protagonistes qui tentent chacun à leur manière de percer le mystère de ce sommeil inexpliqué.

Texte et mise en scène Ido Shaked et Lauren Houda Hussein avec la complicité des comédiens

Charlotte Andrès > Alina, la mère d'Adam / un médecin / Julia-bénévole aux petits déjeuners solidaires / Violaine bénévole au centre d'hébergement

Jean-Charles Delaume > Marc / Un médecin

Louise Le Riche-Lozac’hmeur > Laurianne

Karine N'dagmissou >Hélène l'infirmière/ Béatrice la psychiatre

Arthur Viadieu >Damoclès le clown / Stéphane bénévole aux petits déjeuners solidaires / Serge bénévole au centre d'hébergement

 

Création lumières : Victor Arancio

Scénographie : Vincent Lefèvre

Création musique et régie son: Jefferson Lembeye

Régie lumière : Tom Lefort

Costumes: Céline Frecon

Conception et réalisation marionnette:Sébastien Puech et Delphine Cerf

 

Production et diffusion: collectif&compagnie Estelle Delorme & Géraldine Morier-Genoud Administration : Gingko Biloba - Bérénice Marchesseau

 

Spectacle tout public à partir de 13 ans

 

Durée  - 1h20.                                

Le "Syndrome de résignation" : Point de départ de la pièce.

Dans les années 2000, on observe en Suède un phénomène pour le moins étrange : le "syndrome de résignation".

Des centaines d’enfants et d’adolescents réfugiés, âgés de 8 à 15 ans, sont devenus mystérieusement catatoniques. Ils ne parlent plus, ne mangent plus, refusent de boire, sont incontinents et ne réagissent plus à des stimuli physiques pourtant douloureux comme une piqûre. Ils tombent dans un coma sans qu’aucune raison physiologique ne l’explique et sont nourris par perfusion afin d’éviter qu’ils ne meurent. Ce phénomène a également une dimension endémique, parfois entre membres d’une même fratrie. Dans un climat de peur et de méfiance, les parents ont même été accusés de droguer leurs enfants, avant qu’en 2014 le syndrome de résignation soit officiellement reconnu par les autorités suédoises. 

Le seul remède préconisé par les médecins, est “la restauration de l’espoir au sein de la famille”, autrement dit l'acquisition du statut de réfugié. C’est à cette seule nouvelle que les enfants se réveillent enfin. 

La Suède n’est pourtant pas le seul pays à avoir accueilli des réfugiés. On peut légitimement se poser la question d’une omerta sur le sujet dans le reste de l’Europe. Ce que nous renvoit ce “sommeil” ou plutôt cette “mise en veille” chez ces enfants est l’insupportable traumatisme lié à l’exil et aux conditions d'accueil déplorables que nous voyons partout en Europe. 

Ces enfants “font” quelque chose. Ils dorment. Ils s’échappent comme ils peuvent. Ralentissent le processus d’expulsion. Arrêtent le temps. 

Production Théâtre Majâz • Coproduction Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, Scène Nationale d’Aubusson - Théâtre Jean Lurçat, Châteauvallon-Liberté - scène nationale, Théâtre de la Joliette, Théâtre Paris-Villette, Théâtre Jean Arp - Clamart.

 

Avec l'aide au projet de la DRAC Ile-de-France et du fonds de production de la DGCA. Création soutenue par le Département du Val-de-Marne. Avec le soutien de l’Adami

 

Résidences de création et soutiens • Scène Nationale d’Aubusson - Théâtre Jean Lurçat en partenariat avec la Métive, lieu international de résidence de création artistique, Théâtre ParisVillette, L’Azimut - Antony / Châtenay-Malabry, Nouveau Gare au Théâtre - Vitry-sur-Seine, Théâtre Public de Montreuil - CDN